Passer au contenu
PR710A_1600x500

Conseils de sécurité: avertisseurs de fumée

Comment puis-je protéger ma maison et ma famille contre les incendies?

Le feu constitue une menace mortelle dans toute maison. Il peut frapper n’importe où et à tout moment: vous et votre famille devez être prêts!

La pose d’avertisseurs de fumée constitue sans aucun doute la méthode la plus facile et économique d’alerter rapidement les membres de sa famille en cas de déclenchement d’un incendie. Plus le nombre d’avertisseurs de fumée dans votre maison est élevé, meilleures sont vos chances d’être rapidement averti de la présence d’un incendie. Pour maximiser l’efficacité de vos avertisseurs de fumée, il faut prendre soin de stratégiquement les positionner, afin qu’ils vous alertent, vous et votre famille, en cas d’urgence.

J’ai un avertisseur de fumée dans ma maison. Est-ce suffisant pour me protéger contre les incendies?

Non, il faut installer plusieurs avertisseurs de fumée pour adéquatement protéger votre domicile contre les incendies. Ainsi, la National Fire Protection Association (NFPA, États-Unis) recommande l’installation d’avertisseurs de fumée à tous les étages de la maison, à l’intérieur de chaque chambre à coucher et à l’extérieur de chaque pièce où des gens peuvent dormir. Au sous-sol, il faut au moins un avertisseur de fumée au bas de l’escalier menant au niveau supérieur. L’installation et le bon entretien de vos avertisseurs de fumée augmentent considérablement les chances de votre famille de survivre à un incendie.

Autres importantes considérations:

  • Installez l’avertisseur de fumée au centre du plafond, lorsqu’il est installé au plafond. S’il n’est pas possible d’installer l’avertisseur au plafond, fixez-le au mur à au moins d’un mètre (3 pi) d’un coin et à moins de 30 cm (12 po) du plafond.
  • Posez les avertisseurs de fumée à l’écart des courants d’air créés par les ventilateurs ou les registres de ventilation. En effet, ces mouvements d’air éloignent la fumée des avertisseurs, ce qui réduit leur efficacité.
  • Ensuite, évitez d’installer un avertisseur de fumée trop près de la cuisinière de la cuisine ou de la douche de la salle de bain, car la fumée de cuisson et la vapeur de la douche peuvent déclencher de fausses alarmes. Si vous devez installer un avertisseur de fumée dans la cuisine, assurez-vous qu’il se trouve à au moins 3 mètres (10 pi) de tout appareil de cuisson pour éviter les fausses alarmes.

 

Quels sont les divers types d’avertisseurs de fumée?

Il existe deux principaux types d’avertisseurs de fumée: à ionisation et photoélectrique. Les deux sont efficaces pour détecter la fumée, mais chacun est plus efficace pour détecter un type de fumée en particulier.

  • La technologie de détection par ionisation est généralement plus sensible aux petites particules de fumée que la technologie photoélectrique. Celles-ci sont produites en plus grand nombre par les feux flambants, qui s’alimentent de matière combustible et se propagent rapidement. Exemples: incendie de poubelle, incendie de graisse à la cuisine.
  • La technologie de détection photoélectrique est généralement plus sensible aux plus grandes particules de fumée que la technologie par ionisation. Celles-ci sont produites en plus grand nombre par les feux couvants, qui peuvent mettre des heures à s’embraser. Exemples: incendie déclenché par une cigarette dans un canapé ou la literie.

Chacun de ces types d’avertisseur est également proposé en version alimentée par le secteur (CA) ou par piles. Certains avertisseurs CA peuvent aussi être alimentés par pile de secours, en cas de panne de courant. Certains modèles proposent d’autres options, comme l’éclairage d’urgence ou un bouton Silence.

 

Que fait-il faire si l’alarme de mon avertisseur de fumée se déclenche?

N’IGNOREZ JAMAIS LA SIRÈNE D’UN AVERTISSEUR DE FUMÉE. Un avertisseur de fumée se déclenche uniquement en cas de problème. Vous et votre famille devez être en mesure d’évacuer rapidement et de vous déplacer en un lieu sécuritaire. Voici quelques conseils de sécurité que votre famille pourrait appliquer pour se préparer à une éventuelle urgence:

1. Avoir un plan d'évasion. Discutez et pratiquez votre évasion

plans. Connaissez deux sorties de n'importe quelle pièce de la maison.

2. Touchez la porte pour vérifier si elle est chaude, avant de l’ouvrir, lors d’une évacuation. Si la poignée de porte ou la porte est chaude, n’utilisez pas cette issue. Utilisez plutôt la deuxième issue de secours pour vous enfuir.

3. Rampez au sol. La fumée et la chaleur ont tendance à monter en hauteur dans la pièce. En rampant au sol, vous rencontrerez moins de fumée et la chaleur pourrait être moins accablante.

4. Rendez-vous au point de rassemblement prévu à l’extérieur de la maison. Si tous les occupants de votre maison savent où il faut se rencontrer à l’extérieur de la maison en cas d’incendie, il sera plus facile de confirmer que tout le monde est en sécurité.

5. Appelez le service d’incendie depuis la maison d’un voisin. Soyez prêt à clairement donner votre nom complet et votre adresse au téléphoniste. Restez sur la ligne jusqu’à ce que le téléphoniste vous dise que votre présence n’est plus requise.

6. Ne retournez jamais à l’intérieur d’un bâtiment en feu, peu importe la raison. Les pompiers seront bientôt avec vous.

 

Y a-t-il d’autres moyens de protéger ma famille contre les incendies?

Voici une liste d’éléments de sécurité-incendie qui vous aidera à réduire les risques d’incendie à la maison:

  • Gardez votre fournaise en bon état de fonctionnement.
  • Si vous avez foyer, utilisez un écran anti-tisons.
  • Assurez-vous du bon état du conduit d’évacuation de tous les appareils de chauffage et électroménagers.
  • Ne fumez jamais au lit.
  • Si votre panneau électrique est protégé par fusible, utilisez uniquement des fusibles de calibre approprié.
  • N’utilisez pas de câblage électrique usé ou n’acheminez jamais une rallonge électrique sous un tapis, ou à travers une porte ou une fenêtre.
  • Gardez votre maison propre, les accumulations d’objets peuvent nourrir un incendie.

 

Conseils d’essai et d’entretien d’avertisseur de fumée

  • La NFPA recommande de tester vos avertisseurs de fumée au moins une fois par mois.
  • Assurez-vous que tous les membres de votre famille peuvent reconnaître le son de l’alarme d’un avertisseur de fumée et savent comment y réagir.
  • Suivez les instructions du manuel de l’utilisateur concernant le nettoyage et l’entretien des avertisseurs de fumée, afin d’assurer le bon fonctionnement.
  • Si vous avez des avertisseurs de fumée à pile, il faut remplacer leurs piles tous les six mois ou quand se fait entendre le signal de pile faible.
  • Tout avertisseur de fumée doit être remplacé au bout de 10 ans. Les avertisseurs à batterie 10 ans doivent aussi être remplacés lors qu’ils émettent un signal de fin de vie ou de pile faible.
  • Pour savoir comment remplacer les piles, suivez les directives du manuel de l’utilisateur, qui comprend aussi une liste complète des piles approuvées.

 

Source : Association nationale de protection contre l'incendie

Haut de page